Escapade à Bréhat J3 (suite et fin)

Après avoir exploré la pointe nord-est de Bréhat, on arrive tout au nord, au fameux phare du Paon…

.

Arrivés en haut du phare, on croise un goéland peu farouche. Il se laisse photographier sans s’inquiéter, on dirait même qu’il pose.

Du coup, ce n’est pas un grand exploit de le photographier, mais au moins j’aurai ajouté ma petite touche personnelle.

Beaucoup de choses sont impressionnantes du haut de ce phare : la hauteur, la mer à perte de vue, l’eau turquoise…

… et ce pêcheur qui semble si vulnérable parmi ces rochers immenses.

On redescend et on reprend la route vers le sud de l’île. On croise de jolis cairns…

On trouve des toilettes et des parkings à vélo à tous les endroits stratégiques de l’île. Les vélos sont interdits sur quasiment tous les sentiers côtiers. On s’en sert donc plutôt pour se déplacer, et on découvre les côtes à pieds.

En quittant le phare du Paon, on peut s’arrêter dans un joli petit restaurant : le Paradis Rose. Je ne sais pas ce qu’il vaut, j’ai juste admiré l’entrée.

On trouve des agapanthes un peu partout sur l’île.

On repart vers l’ouest en retrouvant la côte. Et on découvre, là encore, des plages et des paysages magnifiques…

On termine la journée en cheminant tranquillement vers notre camping, pour notre dernière nuit sur l’île. On arrive, bien fatigués par la longue journée de marche en plein soleil. Et au moment où on termine de manger, le temps change radicalement ! Le vent se met à souffler, le ciel s’assombrit et un brouillard très épais entoure l’île et arrive sur nous… c’est surréaliste. On passe, en quelques minutes, d’un temps chaud et ensoleillé à un temps presque hivernal : froid et brumeux ! Je prends l’appareil, on enfile nos imperméables, on ferme la tente et on va voir ça de plus près…

On dirait un décor de film de pirates, non ?

C’est l’occasion d’aller sur le point culminant de l’île, ou se trouve la Chapelle Saint-Michel, pour prendre un peu de hauteur et terminer cette dernière journée sur l’île sur une note un peu plus intime.

4 thoughts on “Escapade à Bréhat J3 (suite et fin)”

  1. c’est marrant y’a des couleurs un peu comme par chez nous par endroit 🙂

    • Tu parles des pierres et de l’eau ? 🙂
      Ce qui est chouette en Bretagne c’est que même si elle est dans le nord, on a parfois l’impression d’être dans le sud. Surtout au niveau des îles, on y retrouve des microclimats particuliers.

  2. C’est marrant, l’adjectif vulnérable ne me serait jamais venu à l’esprit pour qualifier le pêcheur.
    Avez-vous croisé le chat de la chapelle ? 🙂

    • C’est sûrement une projection personnelle. ^^ En même temps j’ai mis un moment à trouver cet adjectif et je ne suis pas sûre que c’est vraiment celui que je cherchais à la base (juste l’idée d’être petit dans l’immensité), mais personnellement ça m’impressionne quand-même oui. 🙂

      Et je ne crois pas pour le chat… il devait être en vadrouille ! On a croisé le monsieur qui venait fermer la chapelle par contre, une chouette rencontre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.